Des citoyens référents pour la préventionde la délinquance

Les questions de sécurité et d’incivilité sont des préoccupations des Gransois et lors de la campagne électorale, le dispositif Voisins vigilants avait été évoqué avec les habitants. La commission sécurité a étudié ce sujet et revient aujourd’hui avec des conclusions et des propositions.

Depuis de nombreuses années, les équipes municipales successives ont bien pris conscience de ce sujet. Plusieurs actions ont déjà été menées mais sont parfois encore ignorées.

À Grans, le service de la police municipale compte 10 agents, soit 1 pour 500 habitants, le double de la moyenne départementale. Ils sont présents sur le terrain de 6 h à 22 h, 7 jours sur 7 et patrouillent sur tout le territoire.

Un numéro de téléphone police a été instauré pour permettre aux administrés de faire remonter tous les problèmes comme une présence suspecte dans un lotissement. Ce numéro est relié directement au personnel d’astreinte : 06 86 90 15 29.

La commune développe depuis une dizaine d’années, un réseau de caméras de vidéo-protection. Il compte à ce jour 115 caméras installées notamment sur tous les bâtiments municipaux.

La police municipale assure l’opération tranquillité vacances. Sur inscription auprès du service, les agents renforcent les patrouilles dans les quartiers pendant les périodes d’absence des propriétaires.

Un système de communication radio couvrant la totalité de la commune a été mis en place pour permettre une grande réactivité d’intervention grâce aux véhicules et motos.

Forte de ces moyens déjà existants, la commune a fait le choix d’entrer dans le dispositif de participation citoyenne. Instauré en 2011 par le ministère de l’intérieur, la participation citoyenne s’inscrit dans une démarche de prévention de la délinquance. Ce protocole donne la possibilité au maire et à la gendarmerie de mettre en place, d’encadrer et d’évaluer un dispositif sous la forme d’un réseau de solidarité de voisinage structuré autour de citoyens référents.

Quels sont les objectifs :

  • Développer auprès des habitants la culture de la prévention de la délinquance.
  • Favoriser le rapprochement entre les élus, la population et la police municipale.
  • Améliorer l’efficacité des interventions et l’élucidation des infractions.
  • Le maire est le pivot de ce dispositif.

Qui sont les citoyens référents ?

  • Les citoyens référents sont choisis par le maire, en collaboration avec la gendarmerie, sur la base du volontariat, du bénévolat, de la disponibilité et de l’honorabilité.
  • Ils reçoivent une formation spécifique sur les actes de prévention et les bons réflexes face à une situation anormale
  • Ils sont chargés de faire remonter des faits signalés ou dont ils sont témoins afin de préserver la sécurité des personnes et des biens

Les citoyens référents n’effectuent pas de rondes ou de patrouilles dans leur quartier. Ils relayent rapidement les faits ou évènements qui ont retenus leur attention auprès des forces de l’ordre.

Ce protocole est signé par le préfet, le maire, le responsable de la police municipale et le responsable des forces de sécurité de l’État territorialement compétent. La durée de cet engagement est de 3 ans.

Je recherche