La maison des jeunes ouvre ses portes

Annoncée dans le programme de campagne de l’équipe municipale, la maison des jeunes ouvre ses portes début septembre. Dédiée aux Gransois de 14 à 17 ans, la structure élargit l’offre d’accueil en faveur de la jeunesse. Idéalement située en plein cœur de village, elle a pour vocation de rendre les jeunes acteurs de leur temps libre tout en les impliquant dans la vie locale. Présentation.

Il serait trop long de lister ici les nombreuses actions menées pour la jeunesse mais une chose est sûre, la municipalité déploie les grands moyens pour lui offrir un cadre de vie confortable et sécurisant. « Les adolescents ont besoin de repaires. La maison des jeunes est une excellente base pour les accompagner vers l’âge adulte dans leur vie quotidienne » lance Pascale COURT, adjointe au maire déléguée à l’enfance et jeunesse.

Le local jeunes déjà existant accueillait jusque là les 12/17 ans. « L’ouverture de la nouvelle structure permet de scinder les deux entités et de différencier les 11/13 ans des 14/17 ans » rajoute l’élue. Justine LE GROMELEC prend la responsabilité du local jeunes et Bruno BERGAME, fraîchement recruté, anime la maison des jeunes. « Dans un premier temps, Arnaud GOBAILLE, responsable du service enfance et jeunesse pilote l’organisation et la coordination pédagogique du secteur jeunesse dans sa globalité ».

Descriptif des lieux

En 2019, la ville acquiert le logement situé 5 rue de l’égalité en vue d’y aménager la maison des jeunes. Une fois le lancement des appels d’offre et le choix de l’architecte effectués, les travaux ont pu démarrer. Après neuf mois de chantier et une belle métamorphose, le bâtiment est aménagé et fin prêt pour accueillir les utilisateurs. « Les jeunes disposent d’un espace de 150m2 avec un bureau en mezzanine réservé au responsable, deux espaces à vivre, un point office, un coin gaming, des sanitaires, un local de ménage et un autre de stockage ». La cerise sur le gâteau se trouve à l’extérieur avec un espace de détente et une terrasse ombragée pour l’été. Comment ne pas céder à la tentation de s’approprier ce lieu, d’y faire naître des projets, d’y programmer ses sorties, d’y préparer des évènements et d’y organiser des soirées ? « La maison des jeunes offre des modalités d’accueil plus souples que le Local. C’est un lieu ouvert où les adhérents peuvent se retrouver en dehors des cours ».

Quels challenges pour demain ?

Par cette action, la municipalité souhaite favoriser le développement et optimiser l’offre d’accueil des jeunes au sein du village. « Les adolescents ont tendance à pratiquer des activités en solo. Je souhaite les mobiliser, les rassembler en un lieu qu’ils s’approprient » souligne Yves VIDAL, Maire de Grans. Le fonctionnement de la structure va s’adapter aux besoins des usagers. À la différence du Local Jeunes, les adhérents ne vont plus s’inscrire en fonction d’un planning mais vont construire avec l’équipe d’animation leur envie de projet. « Pour donner un coup de peps à la vie locale et dynamiser les actions, les adolescents pourraient s’intégrer aux animations du village, être partie prenante et s’impliquer dans des projets innovants » rajoute l’édile.

À ce sujet, la création d’un conseil d’animation jeunesse est à l’étude. Il serait piloté par de jeunes volontaires, les membres de l’équipe d’animation et un élu. « Il serait le pendant du conseil municipal des jeunes. » Ce comité de réflexion permettrait aux participants de devenir acteurs de leurs projets d’animation (voyage, échanges linguistiques, paroles d’ado, radio, café de jeunes…).

L’ambition de cet espace sera également de travailler avec les différents partenaires œuvrant en direction de la jeunesse.

Des professionnels à l’écoute

Un animateur professionnel aura en charge l’organisation et la gestion du site. Il accompagnera les jeunes dans la réalisation et la concrétisation de leur projet. « Nous avons sélectionné plusieurs candidatures et trois ont été retenues sur dossier » raconte Pascale COURT.

Le jury a eu un véritable coup de cœur pour Bruno BERGAME. « Sa connaissance du secteur et son expérience auprès des adolescents ont pesé dans la balance ».

Portrait de Bruno BERGAME, animateur de la maison des jeunes

Né à Paris, Bruno BERGAME a grandi en Guadeloupe d’où il est originaire. Passionné de musique, il exerce comme DJ et travaille pour le service des sports d’une collectivité avec pour mission l’organisation des évènements. En 2015, il quitte son île natale et s’installe dans le pays salonais. Il décroche un poste au centre social de Miramas et fait ses preuves en qualité d’animateur polyvalent. « Ma mère a été très impliquée dans le milieu social et m’a donné le goût pour ce métier » précise le jeune homme.

À tout juste 35 ans, il est devenu un pilier, une référence pour les 300 adolescents fréquentant cette structure. Déjà investi dans la vie associative locale comme bénévole à l’ASG, Bruno saisit l’opportunité du poste d’animateur responsable de la maison des jeunes. « Les moyens mis à disposition et le cadre offert aux jeunes Gransois m’ont donné envie de m’investir ici ».

La nouvelle recrue souhaite accompagner les futurs adhérents dans la construction de projets en utilisant son expérience et son sens du contact auprès des jeunes. « Je travaille avec et pour la famille dans sa globalité en créant du lien. Je dois dans un premier temps instaurer la confiance pour impliquer les utilisateurs dans la vie associative et la vie du village. Les jeunes doivent s’identifier à leur village et s’approprier leur nouvelle maison ».

Renseignements

Service municipal enfance et jeunesse
04 90 55 98 38
smej@grans.fr